Exposition à Privas du 9 au 17 juin 2012

J’expose une nouvelle peinture grand format à Privas.

L’Association Foi et Culture
et la ville de Privas,
ont le plaisir de vous convier au vernissage de
l’exposition organisée dans le cadre du Festival 2012
“de souffle et d’argile “
Présentation d’oeuvres de Catherine ARTO, Jacques CADET,
Dalva DUARTE et Anne GRENIER
le Samedi 9 juin à 18h30
dans la Chapelle des Récollets - Privas
L’exposition sera ouverte au public du 9 au 17 juin de 14h à 18h
Concert de la Chorale “Résonances”, à 20h30, église Saint Thomas

Exposition « De souffle et d’argile »
La peinture présente un chemin initiatique pour l’être humain.


Un mot sur ce portrait à la figure jumelée que l’on trouve dans la salle et sur la toile de façon répétitive. Il atteste que la personne a effectué un retournement vers la vie intérieure ; cette petite échelle et ce rectangle noir désignés par une main : c’est pour l’être humain la rencontre interne ou épousailles avec son autre côté nommé inconscient, âme, Isha, féminin de l’être, suivant les temps et les croyances.
Sur la toile, trois portes rythment quatre espaces. La traversée dans l’eau/ dans le feu/ dans le désert dénudé de la nuit/ et enfin ouverture dans la lumière.
- Deux portraits riches en couleurs plongent dans un premier espace de ciel et d’eau. En filigrane c’est l’affrontement du monstre à nommer et à intégrer pour libérer une énergie nouvelle. Expérience faite par Jonas dans le ventre de la baleine. Le baptème de l’eau.
- Dans l’espace suivant, le portait rougeoit. Il est saisi, animé par le feu, le Souffle -Esprit. Texte du prophète Ezéchiel : « Je répandrai mon
Esprit sur toute chair. » ou propos de Jean-Baptiste désignant Jésus : « Lui vous baptisera dans le feu ».
- Nouvelle porte et rupture.

Le portrait est décoloré, il rejoint le gris originel. C’est la plongée dans le désert et la nuit. Dans l’obscur, l’être humain est rejoint par le Nom divin, imprononçable(YHWH) révélé dans le buisson ardent à Moïse : Je Suis.
Cette semence divine en lui donne sens à son être. Psaume 139 : J’avais dit : « les ténèbres m’écrasent », mais la nuit devient lumière autour de moi … Dévoilement de la Présence de « Je Suis » au cœur de l’identité.

-Dernière image.

Bien plantée, la semence s’accomplit en arbre Vivant, et arbre de la Connaissance. l’Arbre est ici le figuier du jardin d’Eden. Il porte du fruit et le Visage Unifié est dévoilé. Alors la Présence de « Je Suis » l’habitera.

L’être humain ? « A peine le fis-tu moindre qu’un dieu ! » s’exclame le psaume.
Jacques Cadet , Juin 2012





- Accueil - - Actualités - Contact - Dossiers presse - Expositions - Liens -